Les familles appellent directement le service soit à leur propre initiative, soit sur indication des services de pédiatrie, de maternité, des services hospitaliers hors département, des médecins libéraux, du service de la Solidarité et de la Santé Publique (Aide Sociale à l'Enfance et à la Famille, Protection Maternelle Infantile), du service d'Assistance Éducative en Milieu Ouvert, du Centre Communal d'Action Sociale (crèche, halte garderie)...

Le responsable du service accueille la famille, écoute la demande. Si celle-ci est en adéquation avec les missions du CAMSP, un premier rendez-vous est proposé. Sinon, l'enfant et sa famille sont dirigés vers un service adapté.

Au cours de cette visite, les parents et l'enfant sont invités à rencontrer le pédiatre, le responsable du service et l'assistante sociale. C'est un moment important où la famille va pouvoir exprimer ses attentes par rapport au travail du CAMSP. Un point d'admission est réalisé ensuite. Le responsable du service restitue à la famille les propositions de bilans, inscrites dans le document individuel de prise en charge (DIPC). La phase d’évaluation débute et dure maximum deux mois.

Une information est donnée sur les différentes consultations et prises en charge possibles :

Au sein du CAMSP

  • Consultation auprès du médecin de rééducation fonctionnelle
  • Bilan, évaluation et suivi en psychomotricité, en orthophonie
  • Bilan éducatif, suivi individuel et en groupe
  • Evaluation, suivi psychologique, guidance parentale
  • Rencontre avec l'assistante sociale

A l'extérieur du service

  • Kinésithérapie, orthophonie
  • Bilan d'ergothérapie
  • Consultations spécialisées
  • Bilans complémentaires en pédiatrie

A l'issue de cette période, après la synthèse, un projet de soins est proposé aux parents, à l'enfant, ou au représentant légal.

Un avenant au document individuel de prise en charge précise les objectifs du suivi et les moyens mis en œuvre.

Pour chaque enfant suivi au CAMSP :

Deux coordinations ont lieu chaque année. Avant chacune d’elles, le Pédiatre rencontre l’enfant et sa famille. Pour ces réunions, des professionnels extérieurs, connaissant l'enfant et sa famille, peuvent être invités. Les familles en sont toujours informées.

Un projet individualisé est élaboré en équipe, chacun apportant sa compétence. La mise en place de ce projet est soumise à l’accord des parents.

Les interventions se font principalement au CAMSP, et à domicile dans des situations précises.

L'éducatrice spécialisée est le professionnel référent dans le travail de partenariat avec les lieux d'accueil petite enfance et avec le milieu scolaire.

Afin d'associer les familles au fonctionnement du service, un questionnaire de satisfaction est adressé annuellement (extrait Art. L. 311-6. - loi 2002-2).

Avant 6 ans, la prise en charge s'arrête :

  • à la demande des parents
  • sur proposition de l'équipe quand l'évolution est favorable
  • suite à une orientation dans un service spécialisé

Quand l'enfant atteint l'âge de 6 ans, elle s'arrête après avoir établi un relais si nécessaire.

D'autre part, l’assistante sociale doit maintenir le contact avec la famille en fin de traitement, pendant une durée minimum de 3 ans, de manière à pouvoir éventuellement provoquer un nouvel examen de l'enfant ou rechercher, s'il y a lieu, les causes d'une mauvaise adaptation.

|