Depuis le 1er janvier 2019, le GH70 et le CHVS sont passés en direction commune.


L’hôpital de Gray conserve toujours, jusqu’à la fusion en 2020 avec le GH70, sa personnalité juridique et son autonomie financière.

Durant la période de direction commune, le directeur, Pascal Mathis, engagera un projet de gestion communautaire qui visera à :
- S’appuyer sur la force de gestion que constitue le groupe hospitalier de la Haute-Saône qui comprendra près de 2400 professionnels et 215 M€ de budget,
- Penser les activités administratives, logistiques et médico-techniques dans un espace territorial en conciliant d’une part, le regroupement, la mutualisation, lorsque c’est nécessaire, et d’autre part, les besoins de proximité,
- Favoriser la formation et l’attractivité des professionnels,
- Préparer les conditions d'une fusion réussie.


Le projet de gestion communautaire ne pourra progresser que s’il s’appuie sur un projet médical partagé qui suscitera l’approbation des professionnels hospitaliers et de la ville.
Le centre hospitalier du Val de Saône est un établissement de proximité qui préservera toutes ses activités d'accueil des urgences, de consultations et d'hospitalisation en privilégiant une offre de prise en charge de premier recours, en particulier pour la population la plus âgée.

Les premiers objectifs qui ont été présentés aux instances de décembre dernier consisteront à étoffer les équipes médicales, en développant notamment les coopérations avec le groupe hospitalier, à sécuriser les activités médico-techniques (imagerie, laboratoire, stérilisation) et à préparer les conditions de création d'un système d'information entièrement partagé.

Un rattachement au GHT de la Haute-Saône
Par ailleurs, le CH de Gray a quitté le groupement hospitalier de territoire (GHT) du Centre Franche-Comté. Il fait partie, depuis le 1er janvier 2019, du GHT de la Haute-Saône, dont le GH70 est l'établissement support.