(Définies par le Décret du 26 mars 1993 portant le statut particulier des Assistants socioéducatifs de la Fonction Publique Hospitalière)

  • Aider, Accompagner la personne dans ses démarches administratives
  • Conseiller, Informer les personnes sur leurs droits
  • Coordonner les interventions pluridisciplinaires et partenariales
  • Prévenir les situations de danger ou susceptibles de se dégrader
  • Soutenir la personne accueillie, sa famille et son entourage

Les Assistantes de service social sont sollicitées à la demande :

  • Du patient
  • De son entourage
  • Des services de soins
  • Des partenaires extérieurs

Elles se déplacent au chevet des patients et reçoivent les familles sur rendez-vous.

L'action des assistantes de service social concerne les personnes hospitalisées sur l'ensemble des services de soins adultes et enfants.

Les activités sont réalisées dans le cadre du respect du secret professionnel.

(Loi L411-3 du Code de l’Action Sociale et des familles.
Articles 226-13 et 226-4 du nouveau Code Pénal)

 

 

  • Accès à l'ensemble des droits et principalement :
    • Accès aux soins
    • Reconnaissance de la maladie et du handicap
  • Orientations après hospitalisation :
    • Retour à domicile avec mise en place d'aides humaines/techniques et information sur l'aménagement à domicile
    • Etablissements d'Hébergements pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), foyers logements, Maisons âge et vie, famille d'accueil personnes âgées
    • Maison d'Accueil Spécialisée (MAS), foyers de vie, foyers occupationnels, foyers d'hébergement
    • Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), accueil de jour et accueil de nuit d'urgence, Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile (CADA)

Les assistantes sociales interviennent en respectant la personne dans sa singularité, dans le respect de la confidentialité et en offrant une prise en charge de qualité quelque soit la personne.

Pour améliorer la qualité de prise en charge, une équipe pluridisciplinaire est à votre service.

Les partenaires intra-hospitaliers

  • Les équipes soignantes et médicales
  • Les soins de support : équipe de Liaison et de Soins en Addictologie, équipe Mobile de Soutien et de Soins Palliatifs, psychologues, rééducation fonctionnelle, équipe de lutte contre la douleur, infirmières d’éducation thérapeutique, diététiciennes.
  • Le bureau des admissions

Les partenaires extra-hospitaliers

  • Les organismes administratifs : Caisse de Retraite, de Sécurité Sociale, les services des Conseils Généraux, les Mutuelles, les Tribunaux et Services Judiciaires, l’Inspection Académique, la Police et la Gendarmerie, la MDPH et la DSSP...
  • Les associations : les services d’aides et de soins à domicile, la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence, Hospitalisation à domicile (HAD), les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), l’ADAPEÏ, l’Association Hospitalière de Franche-Comté (AHFC), l’Association Tutélaire 70, les Services Sociaux spécialisés, l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF), JALMALV.
  • Les associations caritatives : Associations caritatives : Secours Catholique, Ligue contre le Cancer, Croix Rouge, Emmaüs, Restos du Coeur...

6 Assistantes Sociales sont à votre disposition. Pour les contacter, s'adresser au cadre de santé du service où vous êtes hospitalisés.

Cadre supérieur de santé :
Nathalie Lebeau

Consultations diététiques :
  • Qui peut consulter ?

Toute personne, suite à une hospitalisation ou suite à une consultation externe auprès d'un médecin de l'hôpital.

Pathologies concernées : obésité, diabète de type 1 et 2, diabète gestationnel, maladies cardio-vasculaires, cancer, allergies alimentaires, prévention de la dénutrition, pathologie digestive, sevrage tabagique.

  • Les objectifs de la consultations :

Maintenir ou restaurer l'état de santé, en garantissant des apports nutritionnels en qualité et quantité adaptés aux besoins de l'organisme et tenant compte du diagnostic médical.

  • Déroulement de la consultation :

La consultation est réalisée par une diététicienne diplomée d'état qui dispense des conseils nutritionnels et sur prescription médicale, participe à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle.

Un entretien d'une heure environ est proposé. Il porte sur :

  • Votre état de santé, vos antécédents cliniques, personnels et familiaux
  • Votre mode de vie : activité physique, professionnelle, stress, qualité de sommeil, etc.
  • Vos habitudes alimentaires
  • Vos difficultés
  • Vos attentes

L'entretien aboutit à l'établissement du bilan nutritionnel qui permet de convenir de 1 à 3 objectifs ainsi que la proposition d'un suivi.

La consultation diététique est facturée sauf cas particuliers.
Elle n’est pas remboursée par la CPAM.
Certaines mutuelles proposent une prise en charge financière.

Pour prendre un rendez-vous :

Appeler directement les diététiciennes

  • Site de Vesoul
    Tel : 03 84 96 60 60
    Tel : 03 84 96 68 27
    Tel: 03 84 96 68 26
    Lieu de consultation : Porte 5
  • Site de Lure
    Tel : 03 84 62 43 19
    Lieu de consultation : 2ème étage
  • Site de Luxeuil
    Tel : 03 84 93 35 93
    Lieu de consultation : 1er étage EHPAD Château Grammont

Le but de l’éducation thérapeutique est de développer des connaissances et des savoir-faire pour mieux vivre avec une pathologie chronique.

Des séances éducatives individuelles ou collectives sont proposées aux personnes volontaires  afin d’acquérir de nouvelles compétences pour améliorer leur qualité de vie.

Ces séances sont animées par une équipe pluridisciplinaire formée à l’éducation thérapeutique ; médecins, infirmières, diététiciennes, psychologues.

Cette équipe formée à l’éducation thérapeutique accompagne les personnes atteintes des maladies chroniques suivantes :

  • Le diabète, l’asthme, l’insuffisance cardiaque,
    Contactez les infirmières d’éducation au 03 84 96 21 19
  • L’obésité chez les enfants-adolescents
    Contactez le secrétariat de pédiatrie au : 03 84 96 60 61
  • Lombalgies chroniques
    Contactez le secrétariat des consultations anti-douleur au 03 84 96 68 23

La demande à participer à un programme d’éducation peut être faite directement par la personne malade ou un professionnel de santé qui la suit.

psybanniere

Consultations avec les psychologues

Les psychologues conçoivent, élaborent et mettent en œuvre des actions préventives et curatives sur le plan psychologique au niveau individuel, familial et /ou groupal, dans l'optique de promouvoir l'autonomie de la personne.
Ils peuvent recevoir les patients et/ou les proches en consultations externes pour poursuivre le travail engagé lors de l'hospitalisation.

Chaque service et EHPAD a un psychologue attitré. Certains psychologues peuvent intervenir de manière transversale dans tous les services pour ce qui concerne la cancérologie, la douleur, les soins palliatifs et l'addictologie.

Pour améliorer la qualité de prise en charge, une équipe pluridisciplinaire est à votre service.

Les partenaires intra-hospitaliers

  • Equipes médicales et paramédicales
  • Service social
  • Psychologues

Les partenaires extra-hospitaliers

  • médecins et spécialistes libéraux,
  • Structures de soins à domicile et EHPAD
  • Les divers services de psychiatrie (AHFC),...
  • Différents réseaux de soins régionaux et nationaux et sont
  • Associations de malades (Ligue contre le cancer, Urilco, Jalmalv, etc)

Les psychologues sont à votre disposition. Pour les contacter, s'adresser au cadre de santé du service où vous êtes hospitalisés.

Consultations EMDR

L'EMDR: Eye Movement Desensitization and Reprocessing est une approche psychothérapeutique pratiquée auprès de personnes de tous âges souffrant de perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques.

Il peut s'agir de traumatismes évidents tels les violences physiques ou psychologiques (abus sexuels, accidents graves, catastrophes naturelles, attentats, etc).
Mais il peut s’agir aussi d'événements de vie difficiles ou de traumatismes qui passent inaperçus et peuvent être la source d’émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, fausses couches et IVG, deuils, difficultés professionnelles, etc...).

Ces perturbations émotionnelles s’expriment sous diverses formes : irritabilité, angoisse, cauchemars, tendance à l’isolement, état dépressif, comportement agité voire violent, douleurs physiques, somatisations, etc.

D’autres troubles psychologiques relèvent aussi, dans certains cas, de traumatismes récents ou anciens, parfois inconscients : dépression, addictions, troubles du comportement alimentaire, attaques de panique, phobies, etc.

Ces perturbations apparaissent quand notre cerveau est dépassé par un choc traumatique et n’arrive pas à traiter (ou digérer) les informations comme il le fait ordinairement. Il reste bloqué sur l’évènement, sans que nous en ayons conscience, et ce sont les vécus traumatiques non digérés qui sont sources de ces perturbations.

La thérapie EMDR permet de débloquer les mécanismes naturels de traitement de l’information, et ainsi le traumatisme peut enfin être retraité (ou digéré), même de nombreuses années après.

Une préparation est indispensable : des entretiens préliminaires permettent au patient d’établir une relation de confiance avec son praticien et d’identifier, avec son aide, le ou les souvenirs traumatiques à l’origine de ses difficultés.

Ces souvenirs seront ensuite retraités, un à un, lors des séances.

Il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir.

Le processus de traitement activé par la méthode est un processus conscient. Il correspond à ce que fait naturellement notre cerveau quand il ne se bloque pas.

Une séance d’EMDR dure environ une heure.
Pendant cette période, le patient peut traverser des émotions intenses, et à la fin de la séance, il peut généralement ressentir une nette amélioration.

Un premier rendez-vous d’évaluation est indispensable.
Si l’indication est retenue, il y a un délai d’attente, puis une plage de consultation sera proposée, au rythme d’une séance par semaine.

Il vaut mieux être adressé par son médecin, cela permet une prise en charge de la première consultation.
Les séances sont facturées 50 €, dont 25 € sont remboursés comme une consultation habituelle (25 € restent à la charge de l’usager).

Remarque : cette approche peut être utile même dans la période des quelques semaines après un traumatisme, pour éviter la constitution des troubles.

Dr PETITJEAN, certifié depuis 2010. Analyste Transactionnel et Psychothérapeute.

Prise de Rdv : 03 84 96 68 23

Plus d'information sur www.emdr-france.org

Une permanence d’accès aux soins de santé est un lieu d’écoute, d’accueil et d’accompagnement médico-social de personnes en situation de précarité.

Au Groupe Hospitalier de la Haute-Saône, elle intègre une équipe pluridisciplinaire composée d’un médecin, d’un infirmier, d’une psychologue, d’une assistante sociale et d’une secrétaire.

La PASS a pour mission d’offrir un accès aux soins et un accompagnement médico-social aux personnes en situation de précarité et dont l’état de santé nécessite des soins externes.

Elle a en outre pour objectif de faciliter le retour ou l’insertion dans l’offre de soins de droit commun.

L’accès à la PASS du Groupe Hospitalier site de Vesoul permet au public concerné de bénéficier :

  • de consultation médicale avec ou sans rendez-vous
  • de consultation spécialisée
  • d’acte d’imagerie sur rendez-vous
  • d’acte de biologie
  • de traitement médicamenteux
  • de soins infirmiers (pansements, injections, accès aux programmes d’éducation thérapeutique).

En pratique

La consultation PASS est prise en charge à 100%

Elle donne accès aux soins et aux consultations de l'hôpital

Elle apporte une aide dans les démarches d'accès à une couverture sociale et à l'ouverture des droits.

Toute personne confrontée aux difficultés suivantes :

  • Conditions de vie défavorables (désocialisation, difficultés à s’orienter, absence de logement)
  • Freins économiques (dépenses lourdes, couverture sociale insuffisante ou inexistante)
  • Absence de droits (non-recours, complexité administrative, migration)
  • Pratiques professionnelles inadéquates (formation, délai, dysfonctionnement ou saturation de dispositifs)
  • Incapacité à suivre le parcours de prise en charge.

La PASS n’a pas pour mission d’accompagner les personnes en situation de précarité hospitalisées.

Ces dernières relèvent des services sociaux du Groupe Hospitalier.

En complément des professionnels du GH70, des structures partenaires participent au suivi des activités de la PASS :

Conseil départemental, Assurance maladie, Centre 115, AHFC, CSAPA, CEGIDD, CCAS, mission locale, Pôle emploi, contrat local de santé, centre d’hébergement d’urgence, pharmacies d’officine, cabinets dentaires, professionnels libéraux (médecins, IDE, kinésithérapeutes), ADMR, ELIAD, PMI, réseau de périnatalité.

La PASS se situe au rez de chaussée du site de Vesoul, Porte 2.

Page 1 sur 2